Défi#123 : Prendre le train de Cuzco au Machu Picchu et monter le Huayna Picchu, Défi#121 : Manger de la coca ou boire le maté de coca & Défi#115 : Prendre une photo avec Anne-So habillée en péruvienne

Nous, aller au Machu Picchu en train ? Mais non voyons ! Nous choisissons plutôt l’option trek sportif de 4 jours (l’Inca Jungle Trek). Le Machu, ça se mérite !

  • 1er jour : VTT et rafting

Dès le lendemain de la fête du Soleil, nous quittons notre hostel aux aurores avec Édith et Cindy. 3 heures de bus nous attendent. Une petite pause en route nous permet de nous mettre dans la peau des Incas (ou d’un lama…).

Les choses sérieuses commencent ensuite avec 52 kms de VTT. OK, on l’avoue, on ne fait que de la descente à travers les montagnes et les rivières !
Bon, bien sûr, ce zouave d’Abel se viande en vélo en faisant la course avec des hollandais… Il a encore mal aux côtes à ce jour.

En fin de journée, une descente en rafting nous attend. On rame à un rythme très soutenu, reprenant frénétiquement tous en choeur le cri de guerre du guide « Hakuna Matata ! ». Abel se permet même d’aller nager dans les rapides. Cette heure et demi passe trop vite, c’était génial !

  • 2ème jour : randonnée

Nous reprenons la route à pied dès le petit matin. Ça grimpe bien mais les pauses régulières sont propices aux expériences (maquillage naturel, dégustation de produits locaux) et aux rencontres (petit singe gourmant, perroquets jumeaux et même dindon harceleur) !

Pour faciliter nos efforts en montagne, nous avons pris l’habitude depuis l’Argentine de consommer de la coca (à ne pas confondre avec la cocaïne extraite de ses feuilles !). Interdite en France, cette plante-miracle, se trouve partout ici et permet de lutter entre autres contre le mal d’altitude. Pour profiter de ses bienfaits, il suffit de garder quelques feuilles en bouche (sans l’avaler !) mais elle se consomme également en infusion, sous forme d’huile essentielle ou même de bonbon.

  • 3ème jour : tyroliennes et rando

Ce matin-là, nous commençons par enfiler casques et baudriers. Direction les hauteurs de Santa Teresa. C’est parti pour deux heures de tyroliennes zigzaguant entre les montagnes au-dessus de la rivière Urubamba. On finit par un pont suspendu, le plein d’adrénaline est fait !

Puis nous reprenons notre marche le long de la voie ferrée jusqu’à Aguas Calientes, ville au pied du Machu. En chemin, nous croisons le fameux train. On y est presque !

À Aguas Calientes, une surprise nous attend, nous retrouvons Antoine et Marion, rencontrés à Arequipa. On est trop contents de passer l’après-midi ensemble. Nous discutons autour d’un jus au marché, en attendant leur train qui les ramènera le soir à Cusco.

20180627_171659~22946318132493234364..jpg

  • 4ème jour : rando au Machu Picchu et sur la Montaña

Le grand jour est arrivé ! Nous nous levons à 3h30 du matin. Une omelette froide et trop salée engloutie, et nous voilà sur le départ à 4h15. L’ascension à pied vers le Machu commence par 2000 marches à la lumière de nos lampes frontales, youpi ! Arrivés en haut, nous entrons enfin sur le site… Nous y voilà. Le Machu Picchu est devant nous !

20180628_063741~31715680165307649861..jpg

On l’a tous vu en photo. Mille fois peut-être. Mais quand on le voit en vrai, dans la lumière de l’aube, surplombé par de magnifiques montagnes, entourés de nos copines de voyage et après 3 jours fatiguants, et bien oui, on l’avoue on est tous émus ! Juste après avoir passé l’entrée, nous restons assis une bonne heure à contempler ce merveilleux spectacle. Au bout d’un moment, nous partons tout de même explorer le reste du site, tout aussi beau (et bien mieux en vrai qu’en photo).

À 9h30, nous attend une nouvelle ascension, vers la Montaña, la montagne qui surplombe le site archéologique. Nous voulions au départ respecter scrupuleusement le défi et gravir le Huayna Picchu mais les réservations étaient complètes depuis déjà 4 mois… Nous grimpons donc de nouveau les 2000 marches de la Montaña et arrivons en haut pile pour l’heure du pique-nique devant une vue à couper le souffle !

Après la descente de la Montaña, nous passerons toute la journée à déambuler dans le site jusqu’à sa fermeture, et on y serait bien resté encore et encore.

20180628_145654~22152256476237459049..jpg

2 réflexions sur « Défi#123 : Prendre le train de Cuzco au Machu Picchu et monter le Huayna Picchu, Défi#121 : Manger de la coca ou boire le maté de coca & Défi#115 : Prendre une photo avec Anne-So habillée en péruvienne »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s